Quand l’informatique booste l’emploi en France…

Crise, vous avez dit crise ? Une étude de l’APEC révélait début 2019 que nos entreprises prévoyaient de recruter plus de 290 000 cadres cette année. A lui seul, l’informatique représente 20% des postes proposés en France.

Le recrutement de cadres est à son plus haut niveau en 2019, enregistrant ainsi une 6e année consécutive à la hausse. Dans cette situation favorable, l’informatique continue de jouer son rôle de créateur d’emplois avec une progression qui pourrait atteindre les 59 000 embauches (contre 50 000 en 2018).

L’informatique et les télécommunications sont donc les plus gros créateurs d’emplois puisque l’ingénierie et la R&D ne devraient créer “que” 36 000 à 39 000 emploi; les activités juridiques, comptables, conseil et gestion des entreprises entre 26 000 et 28 000

Ces trois activités devraient représenter à elles seules près de la moitié -45%- des emplois créés en France cette année.