5G : des performances aussi bluffantes qu’inquiétantes…

5G smartphones


Dès l’année prochaine, les premiers forfaits 5G seront disponibles. Avec un débit de 100 gigas par seconde (100 fois plus que celui de la 4G que vous utilisez actuellement) et un temps d’attente quasiment réduit à zéro (0,01 contre 0,27 seconde en 4G), votre quotidien va profondément évoluer quand cette technologie aura atteint son véritable potentiel en 2025: visionnage de film en ultra-haute définition, émergence des médias immersifs, avènement de la voiture autonome, développement de la télémédecine…


Pour autant, cette innovation s’accompagne de sérieuses mises en garde du monde scientifique sur les risques sanitaires encourus avec la 5G, et notamment sur l’innocuité de ces nouvelles ondes électromagnétiques.


Les deux principaux risques redoutés ne sont pas moindres :

  • la surchauffe du corps humain à la fréquence des ondes qui peuvent pénétrer l’organisme et faire vibrer les molécules d’eaux de notre corps comme dans un micro-ondes (d’où l’existence de normes d’émission en France,
  • l’effet cocktail du brouillard électromagnétique car la 5G n’est efficace que sur une courte distance et nécessite de fait une profusion d’antennes pour bien fonctionner. Autant de nouvelles ondes qui vont venir s’ajouter à toutes celles que nous recevons déjà, et qui va s’accentuer avec 10 à 20 milliards de connexions nécessaires supplémentaires pour les objets connectés, une autre innovation devenue réalité et en phase de déploiement.

Mais le plus inquiétant est probablement le fait que la vitesse de développement est bien plus rapide que celle de la 4G : dès 2024, 4 personnes sur 10 dans le monde utiliseront cette nouvelle technologie.

Et que l’homme moderne, comme à son habitude depuis quelques décennies, vérifiera ensuite si jamais c’était nuisible pour lui ou pas… 🙃