4 conseils pour devenir développeur freelance

développeurs freelance


Même s’il est de plus en plus facile à effectuer, le passage du statut de salarié à celui d’indépendant est encore appréhendé par certains développeurs. Professionnel de cette activité, Adyton vous donne quelques conseils pour vous aider à franchir une nouvelle étape dans votre carrière.


1 – Construisez votre offre, sans concession et en toute confiance

En tant que salarié, vous avez développé plusieurs savoir-faire : listez-les en toute objectivité pour identifier les points-forts de votre CV et consultez les différentes plateformes proposant les services de développeurs freelance. En croisant vos compétences avec celles qui sont les plus recherchées, vous êtes assurés de répondre aux besoins du marché. Et c’est aussi un exercice très utile pour identifier vos points de progrès !


2 – Décrochez au plus vite une première mission

En devenant indépendant, vous gagnez en liberté mais vous perdez en sécurité. Pour éviter toute forme d’angoisse du lendemain, il vous faut signer une première mission au plus vite ! Plus votre premier job d’indépendant sera long, mieux ce sera car il vous évitera de cogiter et vous familiarisera dans la pratique avec votre nouveau statut. N’oubliez pas non plus :

-> de boucler dès le début les modalités de paiement pour anticiper tout problème de trésorerie,

-> de commencer à prospecter avant la fin de la mission pour pouvoir enchaîner et éviter les temps morts,

Nota : Pour tester le marché et se tester soi-même, certains commencent par prendre une première mission en parallèle de leur travail salarié qu’ils produisent le soir ou le week-end. Si c’est votre cas, assurez-vous que votre contrat de travail le permet. 


3 – Faites votre promotion

Sur ce point, tout est bon à prendre et ne négligez aucune occasion de vous placer car vous serez surpris de l’origine de certaines missions. Commencez par bien définir ce que vous faites et votre parcours sur les réseaux sociaux (votre fiche Linkedin sera votre priorité), éventuellement créez votre site internet pour fournir plus d’informations sur vos savoir-faire, votre expérience et vos références.

Ensuite, consultez tous les sites proposant des jobs pour développeurs freelance, il en existe plusieurs dizaines. Et n’oubliez pas qu’une société de conseil en recrutement qui vous confie une première mission est potentiellement un client durable pour vous si son propre client est content de vos services. Ensuite, faites jouer votre réseau : anciennes relations de travail, ancienne société susceptible de vous faire travailler en freelance, amis, famille, connaissances… aucune relation sociale n’est à négliger !

Enfin, répandez la bonne parole en toute circonstance et sans scrupule : dîners, pots, vacances, échanges divers durant la journée… Vous devez savoir présenter ce que vous faites en quelques secondes, la plus-value que vous avez apporté sur un projet, de préférence récent, et dans un langage vulgarisé pour être accessible au plus grand nombre.


4 – Appelez-nous

Non seulement nous pouvons avoir rapidement besoin de vous pour une mission mais nous sommes aussi toujours disponibles pour accompagner un développeur dans son envie de devenir indépendant, en lui prodiguant quelques conseils utiles pour éviter les écueils et bien démarrer sa nouvelle vie professionnelle.